Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Chanson de la semaine: Phoenix, Countdown

    l_06a1ee4d554e40f1844514404c058b4a.jpg
    credit photo: Phoenix

    J'ai acheté ma place pour le Festival Beauregard, qui a une programmation hallucinante, surtout pour un festival aussi jeune, avec notamment Iggy & The Stooges (Iggy Pop, c'est un peu une légende à lui tout seul, j'ai hâte de voir ce que ça va donner), Yuksek (pour danser comme une petite folle), et Phoenix (dont j'avais malheureusement loupé le passage il y a quelques mois)!!! Aucun d'eux n'a intêret à annuler! Ils manquent encore quelques noms, et je suis impatiente de savoir lesquels, mais déjà, rien que ces trois-là, ça motive déjà beaucoup!

    Alors je me prépare, avec beaucoup d'avance, en réécoutant le dernier album de Phoenix.

    PS: Je viens tout juste de voir que l'on peut télécharger gratuitement et légalement l'album live de Phoenix ici.

    Lien permanent Catégories : Melle C & les concerts, Melle C & sa playlist 0 commentaire Imprimer Pin it!
  • Week end #1

    022.JPG
    035.JPG
    c9010e60671924631424a576621e4294.jpg
    credit photo: ABC
    012.JPG
    015.JPG
    016.JPG
    022.JPG
    043.JPG

    J'ai bravé le mauvais temps // pour embarquer une amie à une brocante qui se révéla très (trop) fructueuse (d'ailleurs, je crois que je suis en train de devenir accro aux brocantes et en plus, comme j'ai convertie l'amie en question, c'est tout de suite beaucoup plus marrant de partir à deux en vadrouille dans la région) // J'ai rigolé devant le dernier épisode disponible d'Ugly Betty (et baver devant Aaron Tveit, beaucoup plus craquant que dans Gossip Girl) en regrettant que la saison 4 soit la dernière // Je me suis empiffrée de speculoos // en finissant Le Père Goriot (que j'ai étonnamment beaucoup aimé (je ne sais pas pourquoi j'avais des a priori sur Balzac)) // J'ai explosé mon forfait de téléphone portable en racontant ma vie absolument palpitante (heureusement que j'ai encore le fixe et internet illimité!) // J'ai mis à jour mon CV, lamentablement planté un entretien pour un job d'été (parce que je doute que la formule "on vous rappellera" soit très encourageante...), motivé pour rechercher des stages en tentant de ne pas trop procrastiner // et puis heureusement, les dragibus étaient là pour me donner du courage!

    Lien permanent Catégories : Melle C & ses blablas existentiels 3 commentaires Imprimer Pin it!
  • Le réveil

    (ou une petite explication de ma longue absence bloguesque)

    Le réveil fut difficile, plus difficile que prévu. L'hiver, long, monotone et froid, fut paralysant, et les quelques rayons de soleil qui ont commencé à pointer à travers la grisaille quotidienne m'ont décidée à sortir de ma torpeur silencieuse.

    J'envie les personnes qui arrivent à dire les choses, à verbaliser, à mettre les mots sur ce qui ne va pas et lorsque ça ne va pas. Malheureusement, je ne suis pas de celles-là, je garde tout, parfois jusqu'à l'implosion, et je me tais. Comme si le fait de se taire empêcher le problème d'exister, comme si ne pas le nommer empêcher de lui faire prendre forme, et finalement permetter de le contenir. Evidemment, c'est l'inverse qui se produit. Enfin... comme le temps, des éclaircies finissent par apparaître doucement...

     

    Qu'ai-je fait notamment pendant ces longs mois d'absence bloguesque? J'avais besoin de repos d'une part, et de changement, d'une évolution, visible, d'autre part.

    Je me suis attaquée tout d'abord à mon intérieur. Un grand ménage de printemps, comme toujours, pour tenter de remettre un peu d'ordre, et puis un peu de "déco".

    Du rangement, des petits détails par-ci, par-là, éparpillés dans mon studio, un peu de couleurs, de petites astuces (du genre comment transformer un triste frigo blanc en le recouvrant d'un petit morceau de toile ciré vichy rouge, assorti en plus à mes nouvelles boîtes à bonbons! En parlant de mes nouvelles boîtes à bonbons, je bavais au départ sur celles de chez Ikea, alors que la solution était juste sous mes yeux, et moins dispendieuse, des boîtes de confiture vides que je stockais en attendant de les refiler, un jour, à ma grand-mère pour qu'elle s'en serve pour ses propres confitures), de nouveaux rideaux cousus main (dont je suis très fière (je ne m'en pensais pas du tout capable, sachant la hauteur de ma fenêtre (environ 2,50 mètres) et mes maigres connaissances en matière de couture (je ne sais que broder...(un peu...)))) qui sont donc exactement tels que je le souhaitais, bicolores, clairs, avec une juste et subtile équation entre l'épaisseur et la transparence pour laisser entrer la lumière du soleil, une nouvelle housse de couette blanche et quelques plantes vertes pour tenter de feng-shuiser un peu tout ça...

    009.JPG014.JPG
    (mon antique mini-four Moulinex hérité de ma grand-mère et qui fonctionne comme à son premier jour (même si j'ai pêté la poignée))
    008.JPG

    Et puis, je me suis attaquée à moi ensuite, en achetant des trucs de fille, à savoir du maquillage. J'ai découvert à quel point le blush, c'était un truc magique pour te redonner bonne mine (limite, ça marche tellement bien que ça en est limite vexant, surtout quand une copine te fait "waouh, t'as bonne mine aujourd'hui!" "j'ai mis du blush..."), que l'anticerne aussi, dans le genre astuce beauté magique, ça n'était pas du luxe non plus! et puis que le gloss, c'était juste joli...

    056.JPG

    Pour finir par ma garde-robe, que j'ai voulue faire évoluer, en un peu plus féminine, un peu plus mâture et un peu moins ado attardée (d'une part par envie, d'autre part, par nécessité de se projetter en future working girl, du moins en potentielle stagiaire... parce qu'on a beau dire que "l'habit ne fait pas le moine", force est de reconnaître qu'il y contribue quand même un peu) mais là, ce serait tellement long à expliquer que ça demanderait des posts entiers! 

    006.JPG

    Et puis, j'ai lu, beaucoup lu, le matin au réveil, l'après-midi au goûter, le soir avant de se coucher (excellent remède à mes insomnies), et renouer un peu, même si c'est encore très loin du compte, avec ma boulimie de lecture adolescente, et j'ai encore plein de livres qui m'attendent comme en atteste ma nouvelle lampe de chevet.

    Lien permanent Catégories : Melle C & ses blablas existentiels 5 commentaires Imprimer Pin it!
  • Chanson de la semaine: Debout sur le Zinc, J'ai

    Il était évident que Debout sur le Zinc rythmerait ma semaine, après le concert de ce weekend. Et c'est cette chanson que j'ai retenue particulièrement.


    DEBOUT SUR LE ZINC : J'ai
    envoyé par SsamH. - Regardez la dernière sélection musicale.

    C'est marrant parce qu'avec une amie, avec qui j'étais au concert et grâce à qui j'ai découvert le groupe (elle m'a eu à l'usure en mettant  systématiquement leurs disques dans sa chambre d'internat, mais c'est surtout en assistant pour la première fois à un de leur concert que j'ai vraiment adhéré), dès qu'ils passent dans nos régions respectives, on s'appelle automatiquement "Tiens, t'as vu, ya DSLZ qui passe ce weekend?", et on y va. Ca fait quand même la troisième fois en cinq ans, et la dernière fois datait de cet été, mais c'est toujours un plaisir à chaque fois. Ce groupe a le don de nous réunir, et de réunir en général, et je crois que je l'associe un peu à elle, d'où le fait que je l'apprécie beaucoup.

     

    Et sinon 3615 ma vie, parce que je ne peux pas garder ça pour moi, même après en avoir parlé à ma petite soeur, et téléphoner aux copines qui ne répondent pas, pour l'instant (et c'est très agaçant quand tu as besoin là tout de suite maintenant de dire quelque chose (je ne comprend pas qu'elles ne soient pas disponibles 24h/24 et qu'elles aient une vie en dehors de moi!:))). Ce matin, j'étais un peu en mode "je vais me jeter de mon mini balcon tellement mon mini appart me sort par les trous de nez"... bon, il n'y a pas  trop de risques, j'habite au rez-de-chaussée, et à part me fouler la cheville devant une armée de passants (j'habite dans une rue commerçante), il n'y aurait pas trop de dégâts... Et cet aprèsm', je rentre dans un magasin, dont je me disais à chaque fois qu'il fallait que je visite en passant devant, et là, j'apprends que la vendeuse va en mettre un à louer prochainement: un appart avec une chambre séparée (moi, c'est salon-cuisine-chambre tout compris dans une seule pièce) , et des murs blancs (elle m'a dit que je pouvais repeindre, mais non, moi, je ne veux pas), et du PARQUET. J'ai crû mourrir (deux fois dans la même journée, si vous avez bien suivi, mais pas pour les même raisons) tellement ça ressemblait à l'appart de mes rêves, et pour un prix équivalent à celui que j'occupe actuellement. J'essaie de ne pas trop m'emballer, mais ce soir, re-téléphonage de copines pour mettre une tactique au point pour convaincre mes parents, qui paient toujours mon loyer..., mais qui sont du genre pas du tout conciliants... C'est fou quand même! Quelle journée! Et puis, vous avez remarqué, il a fait beau ET chaud aujourd'hui.

    Lien permanent Catégories : Melle C & sa playlist, Melle C & ses blablas existentiels 0 commentaire Imprimer Pin it!
  • "Hey Daddy (Daddy's home)" de Usher et Carrera

    J'ai une copine qui est fan de Usher. Et quand je dis « fan », c'est vraiment « fan ». Du genre à avoir tous ses cds et dvds (dvds que j'ai dû visionner en bonne amie que je suis) (moi, j'avoue, ça n'est pas trop mon genre de musique), du genre à savoir que son nom complet, c'est Usher Raymond IV, du genre aussi à savoir tous les petits potins inhérents à sa vie de star du r&b...

    Usher_still_lo.jpg

    Alors évidemment, le fait qu'il sorte bientôt un nouvel album, « Raymond vs Raymond », ça l'intéresse, et que le clip de son premier single « Hey Daddy (Daddy's Home) », dirigé et réalisé par Chris Robinson, soit déjà visionnable sur internet également.


    Usher - Hey Daddy [Official Brand New Video]
    envoyé par Henrietta-Aime-Fumer_Tv. - Clip, interview et concert.

    Mais là où je lui emboucherais un coin, c'est sûrement en lui révélant la marque des lunettes de soleil qu'il porte dans le clip! Le modèle « Endurance » de la marque Carrera.

    Il semblerait d'ailleurs que cette marque, créée en 1956, soit particulièrement en vogue chez les artistes américains en ce moment, puisqu'on a notamment pu voir leurs derniers modèles portés par Alicia Keys et Lady Gaga.

    Article sponsorisé par Buzzparadise

    Lien permanent Catégories : Melle C & les billets sponsorisés 2 commentaires Imprimer Pin it!